Conférence "Vingt ans de lutte pour rétablir la paix : l'exemple de la Casamance", à Lyon


Thématiques : 
76 lectures
Demba Keita est originaire de Mahmouda, un village rural de Casamance, dans la région de Ziguinchor (Sénégal). A la fin des années 80, il était au cœur de la zone dans laquelle a démarré le conflit armé qui a fait basculer son village, sa région et probablement sa vie. Dans cette conférence, nous reviendrons sur ce conflit et élargirons la problématique à d'autres territoires : en Casamance comme ailleurs, les choix de développement ne sont pas neutres dans le développement de l'insécurité, et ils peuvent contribuer, aussi, au retour de la paix.
Dans le cadre d'un cycle de conférences autour des nouveaux enjeux de la formation en développement (lié à l'anniversaire des 30 ans du CIEDEL), le CIEDEL s'associe au Grad-S pour proposer une conférence à Lyon, autour du lien entre paix, sécurité et développement (mercredi 4 mars 2020, 18h). Cette conférence organisée à l'occasion des 30 ans du CIEDEL s'attardera sur l'exemple de la Casamance mais développe une thématique touchant de plus en plus de territoires, au Nord comme au Sud.

L'invité : Demba Keita, fils de paysan aujourd'hui député au Sénégal

Demba Keita est originaire de Mahmouda, un village rural de Casamance, dans la région de Ziguinchor (Sénégal). A la fin des années 80, il était au cœur de la zone dans laquelle a démarré le conflit armé qui a fait basculer son village, sa région et probablement sa vie.

La conférence : les choix de développement ont un lien direct avec sa situation sécuritaire

A travers l’exemple de la Casamance, cette conférence s’attachera à montrer comment les choix de développement d’un territoire peuvent contribuer à y maintenir ou renforcer la paix… ou au contraire renforcer les divisions qui mènent à des situations de conflit, d’insécurité, de morcellement de la société. L’engagement de Demba Keita et de son association l’APRAN-SDP pour contribuer à rétablir la paix en Casamance nous donnent un éclairage important sur le rôle que peuvent prendre les acteurs de développement local (ici paysans) dans un processus de paix. Mais aussi le lien fort qui existe entre les choix de développement d’un territoire (comme son mode de gouvernance) et sa situation sécuritaire.

Le conflit en Casamance : un conflit "frères contre frères"

Ce conflit, qui préfigurait peut-être de la situation actuelle d’insécurité qui met en péril de nombreux territoires du Sahel et d’ailleurs, a dressé les uns contre les autres « frères indépendantistes et partisans de l’État », affectant des millions d’habitants de la région. Il a pris une dimension transfrontalière (Sénégal, Guinée Bissau, Gambie), complexifié par les politiques des différents états et des indépendantistes. Touché dans son village, Demba Keita, fils de paysan, s’est progressivement construit comme une figure importante du processus pour rétablir la paix dans la région.

Le livre : le récit du parcours de Demba Keita et de l'APRAN-SDP

A travers son récit et celui de son association, raconté dans le livre « Vingt ans de lutte pour rétablir la paix » (collection "Porter les Paroles Paysannes", éditions GRAD-s, 2019), Demba Keita nous éclaire sur les jeux politiques complexes mais aussi les rencontres simples qui peuvent mener vers la paix. C’est aussi une sorte de parcours initiatique d’un fils de paysan découvrant, au cœur de son engagement, l’importance du développement local pour son territoire. Et devenant petit à petit une cheville ouvrière du changement.

 

Contact téléphonique : 
0472778750
Localisation de l'événement
CIEDEL
10 place des archives dans l'Université Catholique de Lyon, amphi Suzanne Aubert
69002 Lyon

A propos de l'auteur

Ciedel

Le CIEDEL, Centre International d’Etudes Pour le Développement Local,  est un institut de la Faculté de Droit et Sciences Sociales de l’Université Catholique. Crée à Lyon en 1990 il est constitué depuis 2005 en association loi 1901.
 
...

Coordonnées

Ciedel
10 place des archives
69288 Lyon
Tél : 
04 72 77 87 50
Email