Forum International pour le Bien Vivre : qu'est ce qui fait notre richesse ?

Thématiques : 
398 lectures
Comment calculer la richesse d'un pays ? Qu'est-ce qui fait le bien-être d'une population ? Autant de questions qui seront au cœur des réflexions menées du 6 au 8 juin prochain au Forum international pour le bien vivre, à Grenoble.
Le Forum International pour le Bien Vivre est l'occasion, pour la première fois en Europe, de réunir élus, agents des collectivités, scientifiques, acteurs économiques et de la société civile autour de la question des indicateurs de richesse.
 
Le choix des indicateurs retenus pour calculer la richesse d'un pays est crucial, car de ceux-ci vont découler des politiques publiques qui viseront à améliorer les performances nationales dans les catégories choisies. Or, l’indicateur les plus couramment adopté est le Produit Intérieur Brut (PIB), qui ne prend pas en compte le bien-être d'une population. Mais comment quantifier le bonheur ?
 
 
 
La naissance d'une dynamique grenobloise
 
En 2012, la Métropole et l'Université de Grenoble lancent le projet iBEST (Indicateurs de Bien Être Soutenable et Territorialisé). Il s'agit d'une première enquête, suivi d'une thèse, visant à la définition de nouveaux indicateurs de richesse locaux fondés sur la notion de bien-être territorialisé.
 
Suite à cela, le réseau « School of Wellbeing » propose au CCFD-Terre Solidaire de Grenoble de participer aux rencontres internationales sur le bien vivre du Boutan. Le Boutan, petit pays situé au Nord de l'Inde, a construit, depuis plusieurs années, sa politique autour de la notion de Bonheur National Brut : un agrégat d'indicateurs de bien-être.
 
Au retour de ce voyage naît l'envie de créer, pour la première fois en Europe, un événement international sur cette question. Un forum qui permettrait de croiser le projet conduit à Grenoble avec les travaux réalisés par différents collectifs dans le monde.
 
 
Le Forum : quelle société pour demain ?
 
Les indicateurs de richesse donnent un cap, une orientation vers un futur souhaité. Annabelle Berthaud, Chargée de mission à la Métropole de Grenoble, est en charge de la Commission communication du Forum. Elle explique :
 
« Cette réflexion permet de lutter contre ce qui constitue des indicateur « à charge » qui sont plutôt négatifs, tels que le taux de chômage, le taux de délinquance... C'est une tentative de renversement des regards, pour compter ce qui compte pour les gens, avec les difficultés que cela représente. Il est scientifiquement prouvé que ce qui compte pour les individus c'est la santé, le lien social, la famille, le fait de sentir que l'on a une place dans la société : autant d'éléments qui sont difficiles à chiffrer mais essentiels ! »
 
Pour cette raison le Forum International pour le Bien Vivre mobilise de nombreux acteurs locaux et internationaux. Il est co-porté par cinq structures : la Métropole de Grenoble, la Ville de Grenoble, l'Université, CCFD-Terre Solidaire et le collectif FAIR. Un brassage des expertises et des perspectives qui vise à croiser les regards sur la question des indicateurs de bien-être.
 
Cette dynamique participative se retrouve dans l'organisation de l'événement dont chaque aspect est co-construit par de nombreux acteurs travaillant par commissions (programme, logistique, communication, etc).
 
 
Attirer un public mixte
 
Le Forum, organisé en parallèle d'un colloque scientifique qui portera sur cette même question, sera ouvert à tous, mélangeant conférences plénières, ateliers d'éducation populaire et stands thématiques, le but étant de favoriser l'échange d’expérience et de faciliter l'intelligence collective autour d'un objet de réflexion peu connu.
 
Afin de mobiliser le grand public sur la question des indicateurs de bien-être, le CCFD-Terre Solidaire vous invite à une soirée « Par ici le bonheur ! » le 6 avril à 18h30, à l'école Simone Lagrange de Grenoble. Un comédien se fera alors « délégué interministériel du Ministère du Bonheur, de la Contemplation et de l'Exploration des Petits Mondes », et vous présentera les résultats d'une expérience qui a permis de mesurer avec précision le bonheur des individus et de mener des actions pour l'augmenter !
 
 
Rejoignez le mouvement !
 
L'organisation du Forum repose en grande partie sur l'implication de bénévoles et certaines commissions manquent encore de forces vives. Les commissions « mobilisation » -qui sensibilise le grand public en amont du Forum- et « production » -qui réfléchit à la production de documents et supports de restitution à la suite de ces trois jours- cherchent notamment des volontaires !
 
« L'idée est également de réaliser un Forum raisonné », explique Annabelle Berthaud ; ce qui passera par de l'hébergement solidaire. Les organisateurs attendent plusieurs centaines de personnes, si vous habitez Grenoble, que vous souhaitez et que vous êtes en capacité d'accueillir un participant, n'hésitez pas à vous manifester dès à présent !
 
Enfin, durant les trois jours que dureront le forum des renforts bénévoles sur les plans logistique et de l’interprétariat seront nécessaires : avis aux amateurs ! N'hésitez pas à contacter Tiphaine Auger (t.auger@ccfd-terresolidaire.org), étudiante en alternance au CCFD-Terre Solidaire en charge de la commission mobilisation, pour manifester votre intérêt !
 
 
En attendant juin, la Métro vous propose un petit test « Mesure ton bien-être » : ici !

A propos de l'auteur

Alpesolidaires Association

L’association Alpesolidaires a été créée en novembre 2004 et réunit des acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) de l’agglomération grenobloise autour d'un projet territorial de l'ESS.
 
Contacter l'association : asso@alpesolidaires.org – 06.68.35.32.22
Contacter l'administration du site :
...

Coordonnées

Maison des associations
6 rue Berthe de Boissieux
38000 Grenoble
Tél : 
06 68 35 32 22
Email