L'emploi des jeunes : pourquoi, comment... Témoignage et dispositifs facilitants.

Thématiques : 
2445 lectures
L'emploi des jeunes est une question d'autant plus importante aujourd'hui avec la situation économique que l'on connait. Nous vous proposons un petit tour d'horizon concret des mesures existantes en matière d'emploi des jeunes, mais aussi un exemple concret de leur mise en œuvre à travers le témoignage d'Hervé Sarifazy, qui travaille avec des jeunes en insertion au sein de la Régie de Quartier 124.Services.
Ces dispositifs sont notamment mis en œuvre ou facilités par les missions locales : nous vous invitons également à découvrir ces structures à travers un entretien avec une conseillère accompagnement et formation de la mission locale de Lyon Voltaire !
Employeurs, jeunes, curieux... voici un petit aperçu de ce qui peut faciliter la place des jeunes dans l'ESS !

Témoignage d’Hervé Sarizafy, Responsable technique de chantier d’insertion au sein de la Régie de Quartier 124.Services (Lyon 1er).

Cela fait maintenant un peu plus d’un an que je travaille au sein de mon équipe avec des « jeunes » prescrit par la Mission Locale du 1er arrondissement.
 
Tuteur, au sein de notre Régie de Quartier, de ces « jeunes », je ne savais pas à quoi m’attendre au départ. Mis à part l’accompagnement des personnes dans leur remise ou mise au travail, mon rôle a consisté à accueillir ces jeunes, les former, organiser leur travail et participer à une réunion mensuelle regroupant les différents acteurs impliqués dans ce dispositif (la Mission Locale, l’ADSEA69 association de protection de la jeunesse, la Mission Quartiers Anciens de la Ville de Lyon et notre structure d’accueil).
Nous avons alors chacun notre propre champ de compétence et nous oeuvrons sur le même territoire. C’est donc une collaboration toute naturelle que nous avons débuté et qui pour moi a pris très rapidement une dimension collective très intéressante. Cette dimension collective me permet maintenant d’être dans mon propre rôle de tuteur tout en étant totalement partie prenante de l’ensemble du dispositif.
 
Ce dispositif, que nous pouvons appeler « Dispositif de chantier permanent », a déjà été expérimenté dans d’autres villes comme Saint Priest . C’est sous une forme propre au territoire des Pentes de la Croix Rousse que nous l’expérimentons depuis un an. Sous contrat CAE de 6 mois et 24h par semaine, les salariés sont chargés de l’entretien d’espaces publics, délaissés, de débarrassage, de travaux de second œuvre et d’action de médiation. C’est un panel large de mission que les bénéficiaires effectuent, mais qui répondent à des objectifs concrets qui vont de la mise au travail à l’élaboration d’un projet professionnel (les jeunes rencontrent leur référent Mission Locale 1 heure par semaine).
 
124.Services est très impliquée dans cette action. Nous les employons et pour ce faire, nous dispensons des formations en interne (techniques de propreté et entretien, écogeste, une habilitation électrique, une formation Premiers Secours). Un atelier de technique de recherche d’emploi et de stage est mis en place chaque semaine et permet d’effectuer une ou deux EMT (évaluation en milieu de travail) de 5 à 15 jours selon les projets professionnels. Une remise à niveau en français est également proposée et personnalisée suite à des tests (de 2 à 6h de cours par semaine). Dans le cas du passage d’un test d’entrée en formation, le programme peut inclure des mathématiques et de la culture générale selon les pré-requis nécessaires. Des cours d’informatique sont aussi disponibles (2h par semaine). Enfin, la participation à des sorties culturelles (Subsistances, Opéra de Lyon, musée Saint Pierre…).
 
Dans mon cas, il est intéressant de voir à quel point mon analyse est entièrement prise en compte par les différents partenaires. Que ce soit lors de notre réunion mensuelle, ou lors de nos nombreux échanges, nous sommes autour et avec le bénéficiaire. Nous sommes dans l’échange et l’analyse de ce qui est difficile ou facilité dans la mise en place de son projet. Une synergie qui à pour objectif de valider un parcours professionnel cohérent dans un temps donné très court (6 mois) et qui demande d’être réactif.
L’idée d’une volonté commune, de champ de compétences transversaux et  d’un territoire identifié permet  d’être proche d’une réalité qui bouge en permanence, d’y être sensible et d’adapter les parcours et les orientations. C’est un plus, une petite longueur d’avance, une sorte de niche qu’il faut expérimenter sur d’autres territoires.
Il faut trouver ces volontés quelquefois individuelles, d’associations, d’institutions et les faire se croiser pour tenter l’expérience. C’est aussi une façon de se sentir chez soi et à notre place, pour les bénéficiaires comme pour nous.

Les dispositifs phare existant aujourd'hui

Retrouvez ci-dessous les dispositifs majeurs qui ont été mis en œuvre par le Gouvernement pour les jeunes de 16-25 ans.

Emplois d’avenir

Il s’agit d’un contrat aidé qui a pour objet de faciliter l’insertion professionnelle et l’accès à la qualification des jeunes de moins de 25 ans (30 ans pour les jeunes reconnus travailleurs handicapés) sans emploi non qualifiés ou peu qualifiés et rencontrant des difficultés particulières d’accès à l’emploi, notamment dans les zones ZUS et ZRR. Les postes doivent porter dans des activités présentant un caractère d’utilité sociale ou environnementale ou ayant un fort potentiel de création d’emplois.
Les contrats sont en CDI ou CDD de 1 à 3 ans.
L’aide de l’Etat peut aller jusqu’à 75 % de la rémunération brute au niveau du Smic, en plus d’exonérations de charges patronales.
Pour en savoir plus, cliquez ici
 

Contrat d’apprentissage

Aide "TPE Jeunes apprentis"
Une aide à l’accueil des jeunes mineurs pour les entreprises de moins de 11 salariés a été annoncée par le gouvernement. Cette aide permettra de prendre en compte l’investissement de l’entreprise sur la première année de contrat.
Ce dispositif s’appliquera pour les contrats conclus à compter du 1er juin 2015. Cette aide financée par l’Etat consistera, pour la première année d’exécution du contrat d’apprentissage, au versement trimestriel à l’employeur d’une aide forfaitaire de 1 100 €, soit l’équivalent de la rémunération légale et des cotisations sociales associées.
Cette aide sera cumulable avec les dispositifs existants (prime apprentissage, aide au recrutement d’un premier apprenti ou d’un apprenti supplémentaire, crédit d’impôts) et sera ouverte dès lors que l’employeur attestera de l’exécution du contrat d’apprentissage. Cette démarche sera simplifiée pour l’employeur : validation d’un formulaire pré rempli et disponible sur le portail de l’alternance pour la demande de prise en charge et attestation dématérialisée de la présence de l’apprenti.
Contrats d’apprentissage dans la fonction publique
Afin d’ouvrir la fonction publique à l’apprentissage, le Président de la République a annoncé des objectifs de recrutement ambitieux en ce qui concerne l’Etat au cours de la grande conférence sociale de 7 et 8 juillet derniers.
Ainsi, 4000 apprentis devront être recrutés à partir du mois de septembre 2015, 6 000 à partir du mois de septembre 2016.
Dès septembre 2015, l’Etat recrute sur toute la France des apprentis de 16-25 ans, de tous niveaux, de toutes filières.
Les offres seront publiées sur un espace dédié
Un espace spécial a été créé sur le portail de la fonction publique

Contrat de génération

Pour le recrutement d'un jeune en CDI et le maintien en emploi ou le recrutement d'un senior, l’entreprise bénéficie d’une aide financière qui peut s’élever à 24 000 € sur 3 ans par binôme.
Pour en savoir plus, cliquez ici
 

Service civique

Le service civique est devenu "universel" le 1er juin dernier. Tous les jeunes 16-25 ans peuvent y prétendre et, selon les vœux de François Hollande, 150 000 jeunes y accéderont en 2017. L'idée, c'est de s'engager au service des autres, dans le cadre d'associations ou de collectivités.
Le Service Civique est un engagement volontaire au service de l'intérêt général, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans conditions de diplôme ; seuls comptent les savoir-être et la motivation.
Il est indemnisé 573 euros net par mois, peut être effectué auprès d’associations, de collectivités territoriales (mairies, départements ou régions) ou d’établissements publics (musées, collèges, lycées…), sur une période de 6 à 12 mois en France ou à l'étranger, pour une mission d'au moins 24h par semaine. Un engagement de Service Civique n'est pas incompatible avec une poursuite d'études ou un emploi à temps partiel.
Il peut être effectué dans 9 grands domaines: culture et loisirs, développement international et action humanitaire, éducation pour tous, environnement, intervention d'urgence en cas de crise, mémoire et citoyenneté, santé, solidarité, sport.
Pour en savoir plus, cliquez ici

PMSMP

La Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel (PMSMP) a pour objet de permettre à un travailleur, un demandeur d’emploi ou d’autres personnes en parcours d’insertion de se confronter à une situation réelle de travail pour :
  • découvrir un métier ou un secteur d’activité,
  • ou confirmer un projet professionnel,
  • ou initier une démarche de recrutement.
La PMSMP peut être activée à différents moments du parcours du bénéficiaire vers et/ou dans l’emploi.
Elle s’inscrit tant dans une démarche de mobilité professionnelle que dans le cadre d’une sécurisation de parcours professionnels.
Pour en savoir plus, cliquez ici
 
Le réseau des Missions locales peut accompagner aussi bien les jeunes que les employeurs pour y voir plus clair dans tous ces dispositifs. Pour ce faire, un conseiller dédié et unique sera votre interlocuteur privilégié que vous pourrez contacter à tout moment.
 
 
— Recensement proposé par le réseau des Missions Locales de Rhône-Alpes
— Témoignage d'Hervé Sarizafy, Régie de Quartier 124.Services, Lyon 1 

A propos de l'auteur

Locaux Motiv'

Locaux Motiv' est un tiers-lieu, un espace mutualisé d'animation et de coopération ouvert aux structures collectives, formelles ou informelles, et individuelles.

Vous trouverez dans cet espace situé sur la Place Mazagran, des salles de réunion ou de formation à louer, des bureaux fixes...

Coordonnées

Locaux Motiv’
10 bis rue Jangot
69007 LYON
Email