La fabrique lyonnaise des communs

Thématiques : 
846 lectures
Logiciels libres, cartes nourries par les utilisateurs, zones urbaines transformées en jardins partagés ou en friches artistiques, pédibus scolaires, habitats participatifs, sciences ouvertes et en libre accès, boîtes d'échange entre voisins, fablabs citoyens, coopératives économiques, etc.
Les « communs » désignent l’activité des collectifs qui s’organisent pour protéger, utiliser et gérer ensemble des ressources matérielles (habitat, semence, eau, jardin...) ou et immatérielles (connaissance, science, énergie, codes informatiques, etc.). L'idée n'est pas nouvelle, elle existait déjà au moyen-âge avec les affouages ou les pâturages par exemple, ces terres agricoles, « les terrains communaux », dont on partageait l'usage et l'exploitation, mais pas nécessairement la propriété.
Les communs renaissent aujourd'hui, des initiatives fleurissent partout, et elle apparaissent comme source d’alternatives entre privé et public, dont les logiques néo-libérales d'un côté, bureaucratiques et progressistes de l'autre, menacent nos équilibres écologiques, économiques et sociaux.
 
Fort de constat, un collectif s'est constitué à Lyon en 2012 afin de rassembler ces différentes initiatives et faire connaître cette notion de communs. Avec l'appui du réseau francophone des communs, ce collectif a organisé deux festivals sur une quinzaine de jours en octobre 2013 et octobre 2015. Le principe de la manifestation était que tout ceux qui se reconnaissaient dans les communs organisent et/ou donnent à voir un événement autogéré. De 25 événements sur Lyon en 2013, nous sommes passés à 69 en Rhône-Alpes dont 37 à Lyon en 2015. Des événements transverses portés par le collectif organisateur étaient également proposés à chaque fois parmi lesquels « Faire la ville en (biens) communs », qui a réuni plus de 200 personnes à l'Ecole d'architecture de Lyon le 10 octobre 2015.
 
Puis le 17 septembre 2016, nous avons organisé La fabrique lyonnaise des communs à la MJC Monplaisir. L'idée était alors de prolonger le festival sur un seul lieu et de réunir les collectifs déjà engagés dans la dynamique des communs avec des tables rondes, des ateliers et des stands ouverts à tous. Alors que d'autres villes (Toulouse, Lille, Rennes, etc.) tentent de se fédérer sous la bannière d'une assemblée des communs, et qu'une assemblée européenne des communs est en train de se constituer, nous avons choisi pour notre part de partir sous l'égide d'une fabrique. Nous pensons en effet que les communs s'expérimentent et se construisent en situation par le partage d'expériences et de réalisations concrètes, et que ce processus peut aboutir ensuite, mais pas nécessairement, à des prises de décisions politiques.
 
Mais cela n'empêche pas de dialoguer et de débattre, bien au contraire, et ce à différents échelons territoriaux. Il nous faut en effet toujours répondre à ces questions  : « Qu’est-ce qu’un « commun » ?, Que pourrait être une société de communs ? », Comment échapper à la dérive communautaire ? Qu'est qu'une gouvernance partagée ?, etc.
Au fur et à mesure des réalisations, de nouveaux questionnements et acteurs émergent qui nous amènent toujours à transmettre les acquis, mais aussi à repenser nos pratiques et nos choix, et à élaborer ensemble des règles et des compromis. A fabriquer du « commun » en somme.
 
En savoir plus :

A propos de l'auteur

Coexiscience

Coexiscience est un collectif ouvert à toute discipline et à tout public et visant une bonne articulation entre recherche scientifique et innovation sociale, économique et environnementale.

Coexiscience est née d’un constat : la science est aujourd’hui cloisonnée,

...

Coordonnées

Locaux Motiv'
10 bis rue Jangot
69007 Lyon
Tél : 
0630993614
Email