Mickael CRUBLET

Portrait de acirpe

Valdocco Acirpe


Thématiques : 
1026 lectures
L’association Le Valdocco a été fondée en 1995, sur « La Dalle » à Argenteuil (Val d’Oise), dans le contexte d’une cité qui avait été traumatisée par la violence des émeutes urbaines du début des années 90. Elle est née de la rencontre entre un collectif d’habitants, inquiets pour le devenir de leurs enfants dans ce quartier marqué par la violence, et des Salésiens de Don Bosco, désireux de re-expérimenter le modèle de leur fondateur dans la réalité contemporaine de la banlieue.
Elle a ouvert en 2006 un atelier chantier d’insertion, dont il va être ici question : ACIRPE (atelier chantier d’insertion, récupération, projet pour l’emploi).
ACIRPE offre à des jeunes et des adultes en très grande difficulté une première expérience de travail leur permettant de préparer leur entrée dans le monde de l’entreprise. Elle offre également à toute personne éloignée de l’emploi un accompagnement à un retour vers le travail.
ACIRPE œuvre dans le domaine de la récupération, il s’inscrit ainsi dans l’économie circulaire et le développement durable.             
Partie intégrante du Valdocco depuis janvier 2006, le Valdocco ACIRPE est un atelier-chantier d’insertion installé à Francheville. En qualité d'ACI (Atelier Chantier d’Insertion), ACIRPE est de facto un organisme de l’économie sociale et solidaire. Nous accueillons des personnes en grande difficulté face à l’emploi (demandeurs d’emploi, bénéficiaires des minima sociaux, jeunes non diplômés, victimes d’accident du travail et de reconversion professionnelle forcée…).
Les CDDI sont initialement conclus pour une durée de sept mois éventuellement renouvelable en fonction du parcours d’insertion et de l’accompagnement du salarié. Notre structure se veut un tremplin dont L’objectif est d’accompagner nos salariés vers l’emploi durable et/ou une formation qualifiante en fonction de leur projet professionnel et de leur niveau de qualification.
 
Le Valdocco Acirpe, en tant qu’Atelier Chantier d’Insertion (ACI), fonctionne comme une entreprise, à ceci près que ses salariés bénéficient en plus d’un accompagnement socioprofessionnel. Les activités de l’ACI tournent autour de la récupération, de la valorisation et du recyclage du pain, des piles, du plastique.
L’équipe se compose d’un chef de service, de chargés d’insertion (Conseiller en insertion professionnelle -CIP- et Accompagnateurs en insertion professionnelle bénévoles – AIP) ; d’un encadrant technique en insertion, d’une équipe de salariés en insertion, des bénévoles et d’un assistant administratif.
En 2015-2016, en partenariat avec la DIRECTE, ACIRPE est entré en démarche DLA afin de penser un développement de 8 postes en insertion à 16 postes. En 2015, ce développement nous a conduit à de multiples actions : déménagement, recrutement d’un chef de service, d’un CIP, d’un assistant administratif. Au terme du DLA, il s’agit maintenant de conduire une réorganisation, un renforcement des activités économiques et une amélioration de la démarche d’accompagnement socioprofessionnel afin qu’elle soit mieux adaptée aux besoins spécifiques de salariés en insertion. 

Portfolio